Atelier de partage et d’information sur le lancement du processus d’élaboration du manuel de Suivi Evaluation du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER)- 30 Novembre 2016

Catégorie: Actualité Publié le 5 décembre 2016
Dans la perspective de la mise en place d’un système informatisé de Suivi Evaluation et de Gestion des Connaissances pour le MAER, le PAPA a effectué un diagnostic du S&E du MAER en exploitant les études diagnostic récentes sur les systèmes de S&E du MAER et en conduisant un diagnostic complémentaire auprès des Directions Régionales de Développement Rural (DRDR) et Services Départementaux de Développement Rural (SDDR). Parmi les résultats de ce diagnostic, il ressort entre autres le besoin de mettre en place un système de suivi-évaluation qui servira de cadre harmonisé pour tous les acteurs concernés. Pour ce faire il est nécessaire d’élaborer un manuel des procédures du système de S&E qui est un préalable au développement d’un système informatisé de S&E. Cet atelier a été est organisé pour lancer le processus d’élaboration du manuel des procédures du système de suivi-évaluation du MAER avec les participants suivants : les conseillers techniques du MAER, les représentants des directions nationales, les représentants des directions générales, les représentants des projets, programmes, agences et structures sous tutelle du MAER. Les travaux ont duré une journée et se sont déroulés en plénière avec une cérémonie d’ouverture présidée par Mr le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER) Dr Dogo SECK. Cette rencontre a permis :
  • d’informer les participants sur les différentes étapes dans la mise en œuvre du processus d’élaboration du manuel de S&E et qui sont sous-tendues par les principes d’inclusivité de la démarche et de participation des acteurs.
  •  de rappeler les objectifs du système de S&E qui sont d’améliorer le pilotage de la politique agricole sur la base d’une approche de gestion axée sur les et de disposer d’un outil harmonisé issu d’une concertation entre les acteurs du système.
  • d’échanger avec les participants sur les besoins d’informations du système qui découlent du cadre logique du PRACAS et de ses indicateurs pouvant être complétés par des besoins découlant d’autres programmes et acteurs, en prenant soin cependant de ne pas surcharger le système en indicateurs
  •  d’échanger avec les participants sur une proposition d’architecture du système, des flux d’informations entre les acteurs impliqués et sur les rôles et responsabilités de ces ces derniers.
Télécharger le rapport de cet article