Fiche d’information N° 10 – Les choix des ménages urbains entre différents types de riz la place du riz local se conforte

Les données sur les dépenses de consommation montrent que les ménages urbains allouent 55% de leurs dépenses sur le riz au riz local, et 45% au riz importé. Les ménages urbains dépensent en moyenne 219 003 FCFA en riz par an ; la dépense moyenne annuelle par ménage est supérieure dans les autres villes (224 304 F) qu’à Dakar-région (210 698). • Dans l’ensemble et dans les deux catégories de ville, le riz local intervient pour 55% dans les dépenses sur le riz des ménages.La composition des dépenses par type de riz montre la dominance du riz entier local pour l’ensemble des villes et celle du riz importé brisé à Dakar.[…] (voir document ci-dessous pour la suite)